2. Richard Wilkerson
San Francisco, USA


1. Practicality takes a Punch/Le réalisme en prend un coup (20-21/12/98)


Well, my dreamer was a bit lazy last night. I have only a snippet of a dream about Judd Nelson, a sit-com star with Brooke Shields on Suddenly Susan. No plot recalled, but some heavy day residue.
He was in a (waking time) movie last night about a mother and child who sell their services to a rich man, pretending to be his wife and child until a particular contract was signed. After some time, the man falls for them and forgets the contract, but the Judd Nelson character can’t understand why his friend is trading away money for love.


French version
Eh bien, «mon rêveur» s’est montré un peu paresseux la nuit dernière ! Je ne me souviens que d’une bribe onirique au sujet de Judd Nelson, une vedette de «sitcom» (comédie de situation) avec Brooke Shield dans «Suddenly Susan». Pas d’intrigue, mais un reste diurne important.
En réalité, Brooke jouait dans un film la nuit dernière dans lequel une mère et son fils vendaient leurs services à un homme riche, prétendant qu’elle était sa femme et que son fils était le leur, en attendant qu’un contrat particulier soit signé. Au bout d’un certain temps, l’homme se laisse prendre au jeu et oublie le contrat, mais le personnage de Judd Nelson ne peut comprendre pourquoi son ami a troqué (trading away) l’argent pour l’amour.



Commentaires/Comments

A sort of classic, «all you money can’t buy...» : theme particularly popular this time of year.
Generally this theme creates a dialectic between love and power. But with my personal beliefs (that spirituality is important, but that Marx was also correct in that it often functions to keep real revolutions from occuring) this becomes more of a trialectic. The image more between two responses. One says that if this isn’t it, then nothing we can do will make it so. This response delights in the moment, celebrates the present and sees the truth in a crack in the wall. The other side sees this character as being in prison, and wonders why they don’t use the key to get out of the cell. It would make for a great transcendent year to see some interpenetration of these inreconcilable opposites. Perhaps as this century closes I feel a kind of nostalgia. There was a time during the 20th century when hope held out a possible alternative to capitalism. During this time, spirituality was freed to explore new avenues, perhaps released of its burden of being the only antithesis to market reality. So, to celebrate the moment, I will remain in the 20th Century one more year before picking up new visions of escaping it. Hope for the future, respect for the past.


Version française
En sorte, un thème classique du genre «tout ce que vous pouvez acheter avec l’argent...» : thème particulièrement populaire cette année.
En général, ce thème engendre une dialectique entre l’amour et le pouvoir. Mais avec mes croyances personnelles (la spiritualité est importante, mais Marx avait aussi raison dans le sens où elle sert aussi souvent à empêcher les vraies révolutions de se produire), cela devient davantage une «trialectique». Une représentation située entre les deux réactions. L’une dit que si ce n’est pas le cas, alors nous ne pourrons rien faire pour qu’il en soit ainsi. Cette réaction fait plaisir sur le coup; elle célèbre le présent et voit la vérité comme un trou dans un mur. L’autre réaction voit ce personnage comme un prisonnier, et s’étonne qu’il ne se serve pas de la clef pour sortir de sa cellule. Ce serait une grande année transcendentale si nous assistions à quelque interpénétration de ces points de vue contraires inconciliables. Peut-être qu’en cette fin de siècle j’éprouve quelque nostalgie. Il y a eu une époque au cours de ce 20ème siècle où l’espérance d’une alternative au capitalisme était encore à l’ordre du jour (held out). La spiritualité était libre alors d’explorer de nouveaux territoires, peut-être parce que déchargée du fardeau d’être la seule antithèse au marché du réalisme. Aussi, pour célébrer l’instant, je vais rester dans le 20ème siècle, une année encore avant de capter de nouvelles visions pour y échapper. Espérance en l’avenir et respect du passé.



Richard Wilkerson
rcwilk@dreamgate.com

Page d’accueil




Rêve précédent
Previous dream

Back to summary
Retour au sommaire

Rêve suivant
Next dream