12. Michelle Nadeau (Québec)

 



Nuit du 20 au 21/12/13

 

12.1 - Menace dans le noir

0 H 15 - Je suis couchée dans mon lit, comme en réalité, sur le côté droit. J'ai la forte impression d'une menace sourde, dans mon dos, qui me paralyse. Quelqu'un veut me faire peur. Plus tard, cette menace se fait moins vive, moins présente. Je suis choquée de cette menace qui a plané sur moi.

Commentaire

C'est le contraire de rêver librement ... et ensemble.

12.2 - Tumulte qui me concerne ou pas ?

3 H 33 - Je suis sur mon lieu de travail, en train de travailler avec un homme en aparté. Nous parlons tranquillement ensemble alors que dans une pièce tout près, on entend un tumulte, une effervescence, des bruits de voix. L'homme dit que quelqu'un va arriver, intervenir, de toute façon, si ça continue, pour y mettre fin. Puis une personne nous appelle, d'une voix autoritaire, pour une réunion. Je crois entendre «Sauf Michelle Nadeau» (mon nom), mais je n'en suis pas certaine et cherche à m'informer. Je vois cette personne quitter la pièce ... mais on se retrouve ensuite à plusieurs dans cette pièce. Cette fois-ci, il est clair qu'on m'interpelle personnellement. On me demande si je peux lire ce qui est inscrit en grosses lettres sur du papier ou du carton. Je vois les lettres SAM, pour samedi, mais j'ai de la difficulté à lire toute la ligne. Le reste du texte est pâle, pas clair.

Commentaire

Cet homme ressemble à un homme à qui j'ai parlé pendant 15-20 minutes la veille, dans une station de métro, après mon travail. Un camelot du journal L'Itinéraire *. Nous avons parlé des arnaques, de la désinformation, de ce monde chaotique dans lequel nous vivons ... voilà pour le tumulte. Suis-je concernée ? Est-ce que je vois clairement la situation ? SAM pour samedi ? ou pour l'oncle SAM, personnification des Etats-Unis ?

* Note RR : Le magazine L'Itinéraire est un «journal de rue» montréalais dont l’objectif est de contribuer à la réinsertion sociale de personnes itinérantes, toxicomanes ou sans emploi. Il s’agit, comme l’affirme leur site Internet, d’«une alternative à la mendicité et un outil de réinsertion». Le magazine est produit par une majorité de personnes issues de la rue et est vendu par des camelots du même milieu. Le concept de journal-école de L'Itinéraire permet aux personnes issues de la rue de participer à la rédaction du magazine sous la supervision de la rédactrice en chef Catherine Girouard, du superviseur à la rédaction Jérôme Savary et de l'éditeur Serge Lareault. Sans contredit, l'accès à l'écriture personnelle ou journalistique leur redonne confiance en leurs possibilités et les motive à aller plus loin.

12.3 - Le grand zébu

4 H 52 - J'entends : «Toi qui aimes aller au jardin botanique, ce ... est fait de graines de ...» Il manque des mots, malheureusement. Je vois une pièce de tissu avec en appliqué un grand animal qui ressemble à un zébu * . Il semble être fait d'un matériau non raffiné, artisanal : poil de zébu ? La bête est en surimpression, en 3D.

Commentaire

* Note RR : Le zébu (Bos taurus indicus) est un bovidé domestique descendant d'une sous-espèce indienne de l'aurochs. Le mot zébu vient du tibétain «zeba» signifiant étymologiquement «bosse».


Nuit du 21 au 22/12/13

 

12.4 - La main et la terre

Vers 4 H - Image hypnagogique: Une main et la terre reliées, en suspens. Je sens la main qui consolide sa poigne doucement mais fermement autour de la terre. Image très évanescente. J'ai à peine vu, mais j'ai ressenti le mouvement.

Commentaire

Rêve d'unité, la terre entière enlacée par la main de Dieu ? du Tao ?

Nuit du 22 au 23/12/13


12.5 - Jeune fille chevelue

Ves 2 H 15 - Image hypnagogique : Une jeune fille aux cheveux très, très longs, abondants frisés (chevelure soignée), marche dans un couloir étroit. Je la vois de deux angles différents, d'abord de côté et ensuite de dos. Cheveux châtains ou roux, ni pâles ni foncés.

Commentaire

J'ai l'impression que cette jeune fille est une novice arrivée au moment d'une accession au monde adulte ou à l'initiation. Sa chevelure est abondante symbolisant sa jeune énergie, ses multiples connaissances et les rêves qui l'habitent. Elle est encore encadrée dans ces couloirs étroits, mais bientôt elle pourra rêver librement.

12.6 - Une inconnue chez moi

3 H 58 - C'est la nuit, je suis couchée, en couple (probablement avec mon ex-conjoint Michel) dans mon lit. Une inconnue entre dans la chambre et va vers un autre lit à ma droite. Sans la voir, je sais qu'il s'agit d'une femme, et qu'elle habite chez moi. Je m'interroge. Il me semble ne pas la connaître, et ça me trouble. Est-ce qu'on s'est déjà adressé la parole, elle et moi?

Commentaire

Encore dans un lit (comme dans le rêve «menace dans le noir»), donc sur le point de dormir et de rêver. Et cette fois, à ma droite, une inconnue. Elle n'est pas menaçante, mais je m'inquiète que cette femme inconnue habite chez moi. Je suis loin de me sentir assez sereine pour pouvoir rêver librement, alors qu'elle dormira dans le lit adjacent.

12.7 - Problématique au sujet d'un repas

5 H 10 - Je cherche sur mon lieu de travail un bol approprié pour pouvoir manger. Je n'en trouve pas. Puis je cherche une cafétéria, j'en trouve une mais à l'entrée, des femmes sont en attente. Il y a de la boue sur le sol, je trouve ça un peu embêtant. Il y a une femme en chaise roulante et une autre femme, à l'entrée, qui me demande si je connais ... elle dit un prénom que je n'ai pas retenu. Je lui demande son nom de famille, elle répond «Lessoux» ou quelque chose de semblable. Elle dit qu'il est mort. Je ne le connais pas. Je m'inquiète de ne pas avoir avisé que je quittais mon poste pour dîner (repas du midi). Je me demande si je ne devrais pas retourner à mon poste et attendre d'avoir terminé ma journée de travail pour aller dans un restaurant ensuite. Mais je risque d'avoir très faim entretemps !


Email : iotamie@outlook.com

 


Rêve précédent
Previous dream


Retour au sommaire
Back to summary


Rêve suivant
Next dream