2. Roger Ripert (Chitry Mont Sabot, France)

 



Nuit du 20 au 21/12/15

 

2.1 - Il faut trancher !
 

Réveil sur les 3 H.

«Il faut trancher», dis-je. Entre quoi et quoi ? Je ne m'en souviens plus.


Commentaire

Trancher le nœud gordine : résoudre un problème de manière expéditive.

Trancher dans le vif : prendre une décision de manière radicale.

Le problème en question peut être celui du réchauffement climatique, lié au monde que nous connaissons. Pour le résoudre, il faut prendre une décision radicale : changer le système qui en est la source.


Nuit du 21 au 22/12/15

 

2.2 - L'obsolescence rapide du matériel informatique

 

Réveil à 11 H 30

S1 - J'aperçois le déménagement extérieur, dans la rue, d'un vieil ordinateur et d'un bureau. Puis je me retrouve à l'intérieur, assis à un bureau, essayant de remettre enn route ce vieil ordi avec un écran très volumineux.

Une personne parle des limites de ce matériel à cause du conflit des «Alliés».

S2 - A la tombée de la nuit. Avec d'autres personnes, je suis allongé tout au bord d'une étendue d'eau. J'ai bien envie de retourner me baigner...

2.3 - Départ en train et voyageur oublié

Réveil à 1 H 45


R2 - Le petit train vient d'arriver en gare. Je m'avance pour aller le prendre avec la personne qui m'accompagne. Je monte dans le train, mais la personne qui a du mal à marcher est toujours sur le quai lorssque le train démarre. Je crie alors : «Attendez, il y a quelqu'un...»

Mais je ne termine pas mon appel car je prends alors conscience en partie que je suis en train de rêver.


 

The Telegraph

A history of Gibraltar in pictures

-

2.4 - Départ en avion de Gibraltar

 

Réveil à 5 H

R4 - Je fais la queue pour le contrôle des papiers en me demandant si je n'ai rien oublié. Puis je passe le contrôle en poussant un chariot.

Je me retrouve ensuite dans un bus qui se rend à l'aéroport de Gibraltar. Par la vitre, je peux observer la ville portuaire, très étendue, avec la mer au loin.

«Beaucoup d'espace perdu», dis-je.

J'arrive ensuite à pied à l'aéroport. Je m'aperçois que le bas de mon pantalon est taché de terre.

«J'ai pris une douche et j'ai oublié de le changer», dis-je.

 

Commentaires

En réalité, il m'est bien arrivé de visiter Gibraltar, à la pointe sud de l'Espagne.

J'en garde le souvenir des macaques berbères et de la difficulté à accéder au rocher en 4 L fourgonnette, point culminant du territoire !

Un souvenir en rapport avec l'année du singe chinoise à venir ?

 

Calendrier chinois

© AP PHOTO/ ANDY WONG


Célébration du Nouvel an dans le temple de la Terre à Pékin.

Sputnik - 8/2/16 - Le Nouvel an a officiellement commencé lundi et il est célébré aux quatre coins de la planète. Cette année, le signe de la chèvre de bois a été remplacé par le singe de feu.

 

 

- La terre sur mon pantalon dénote ma vie campagnarde.

 

Nuit du 22 au 23/12/15

 

2.5 - Premier de la classe et perdu à Paris

 

R5 - Réveil à 3 H 15

S1 - A l'intérieur, j'atttends mon tour pour être reçu par le chef d'ébablissement, je suppose, après la proclamation des résultats scolaires.

A ma grande surprise et ma satisfaction, je suis le 1er de la classe !

Au moment où mon tour arrive, je vois que le chef d'établissement s'apprête à partir... Mais il me reçoit quand même dans une autre pièce. Il me montre des dessins en couleur de mauvaise facture. Puis il me fait une remarque sur mes cheveux dégarnis. Je suis déçu qu'il ne me félicite pas.

S2 - Je suis à Paris où je perds mon chemin rapidement, ne retrouvant plus l'avenue avec des rails de tram où j'étais passé. Puis je me mets à courir avec deux ou trois jeunes femmes devant moi. J'éprouve une agréable sensation de vitesse. Mais je me retrouve bloqué, ne sachant qu'elle rue emprunter pour accéder au centre ville.

Je me dis que cette fois, la première chose à faire, c'est d'aller chercher mon diplôme à l'Académie *, sans que je sache où exactement.

Seul, je me remets à courir, empruntant une voie déserte qui s'avère en impasse. Je dois donc faire demi tour. Perdu, je pense appeler mon épouse, mais je me demande si j'ai bien emporter mon portable... **

Commentaires

* Cette question de diplôme oublié, en médecine notamment, est un rêve répétitif non résolu. Il se rapporte sans doute à mon diplôme de Psychopathologue obtenu à l'Université Paris XIII.

** Décidément, mes rêves se suivent et se ressemblent. Lors de l'un de mes rêves du Rêve planétaire 2014, j'étais aussi perdu à Paris, de la même manière !

Pourtant né à Paris, où j'ai passé toute ma jeunesse, je me sens effectivement perdu lorsqu'il m'arrive de m'y rendre à présent, par obligation, il faut bien le dire.

 


Email : roger@oniros.fr

 

 


Rêve précédent
Previous dream


Retour au sommaire
Back to summary


Rêve suivant
Next dream