1. Marin de Charette (Yssingeaux, France)

 



Nuit du 20 au 21/12/15

 

1.1 - Le professeur regarde. L'inspectrice observe.


 

Milieu de nuit - Le professeur regarde. L'inspectrice observe.


Commentaire

C'est à peine un rêve... Juste une trace onirique. Mais elle est bien réelle (au sein de l'activité nocturne onirique)...


Nuit du 21 au 22/12/15

 

1.2 - A vélo, suivi, puis dépassé par des autos

 

R1 - Début de nuit - Je roule sur un vélo, dans une ville, suivi par deux voitures qui ne peuvent me dépasser, les rues étant étroites. Je fais exprès, d'ailleurs, qu'elles ne puissent me dépasser. Toute la scène est gris-argentée. Mais, soudain, les voitures me dépassent et filent.

 

1.3 - Le trio et toute une histoire


R2 - Fin de nuit - Je suis chez un ami ancien, Fabrice, avec qui j'ai eu un problème. J'ai amené une femme et deux hommes. Il y a tout des jeux relationnels et des non-dits à plusieurs niveaux. La nouvelle maison de F. est d'ailleurs tout en hauteur, avec un immense escalier blanc : trois étages entre la cuisine et la salle à manger. Nous sommes assis à table pour un repas.

Il me semble qu'il y a eu toute une histoire, avant, dans la nature, avec le trio, avant d'en arriver là.

Commentaires

Dans ces deux rêves, il y a à l'évidence différents reflets des situations vécues par moi ces jours-ci. A un autre niveau, par rapport à la programmation, il est intéressant de considérer que, dans le premier rêve, le vélo domine d'abord sur les bagnoles, puis, soudain, c'est l'inverse.

Dans le second, la situation complexe à l'intérieur de la maison étriquée a été préparée par des histoires encore plus compliquées dans la nature...

Nuit du 22 au 22/12/15

 

1. 4 - Le 35-37

 

Avant 5h (4h en T.U.) 

Je vois un ouvrier en hauteur, sur un bloc de béton, le long d’une façade d’immeuble, dans une grande ville. Il avoue d’une drôle de manière en faisant basculer son bloc. Mais, soudain, celui-ci tombe et le catapulte assez loin. Je me précipite. Il n’est pas essentiellement atteint. Veut-il que j’appelle les pompiers ? Oui !

Commence alors une longue scène où je finis par défoncer le téléphone que j’ai en main (un fixe), dans mes efforts pour joindre les urgences, en faisant notamment le 35-37. Cela dure bien 1 heure ou plus. A la fin, j’ai un téléphone cassé entre les mains. 

 

Commentaire 

Pendant la nuit, mais éveillé, je remarque ceci 35 + 37 font 72. Les 72 voies de la sagesse seraient-elles dissimulées dans cette quête ?

 

Commentaire de Roger Ripert

Le 35-37 en association avec le 36-37 : le numéro d'appel du Téléthon ?

LA LIGNE DU DON

Appelez le 36 37 pour aider les chercheurs à vaincre la maladie. Appel gratuit depuis un téléphone fixe.

1. 5 - Retour au féminin

 

Après 5 h (après 4h en T.U.

A nouveau, j’appelle ce numéro que je connais bien. Mais, cette fois, j’entends la voix de Luc, mon quasi-jumeau astral, qui dit (reconnaissant mon numéro) : «Mais c’est Marin de Charrette». Me voilà dévoilé…

Je suis très gêné. N’ose ni parler ni raccrocher. Je vais et me retrouve dans ce lieu que je connais aussi bien : un appartement où vit une famille originale, dont cette fille qui me correspond si bien. Elle est créative en diable, mais cette fois je retrouve des structures alvéolées et des formes mises au point par elle, que j’ai VUE je ne sais comment.

Voyage astral ? Vision directe ou intérieure ? Ceci explique cela… Cette connaissance intuitive que j’ai des créations de cette femme explique ce lien extraordinaire qui fait qu’elle est elle-moi et moi-elle… 

Commentaire 

Un monde nouveau (renouvelé) passerait par la réintégration de l’intuition du féminin…


 


Email : trouvadour@marindecharette.com

 

 


Rêve précédent
Previous dream


Retour au sommaire
Back to summary


Rêve suivant
Next dream