2. Marin de Charette (France)

 



Nuit du 21 au 22/12/14

2.1 - Filles du jeu

 

Un peu avant 8 h 30 (7 h 30 T.U.)

La Lune en 3° Capricorne est encore conjointe au Soleil ; les deux Luminaires étant encore sous l'Horizon.

Marina et moi nous jouons à nous taquiner. Marina affiche un sourire ravi, tout en descendant l'escalier qui mène au sous-sol dans sa chambre, m'encourageant ainsi à aller plus loin dans mes vannes.
Je ne descends pas, cependant, tout en bas, et reviens au rez-de-chaussée. C'est alors que quatre ou cinq ados me rejoignent. Ce sont les amies de Marina. Elles étaient planquées en bas. Elles s'approchent de moi. L'une d'elle, une brune aux cheveux courts, un peu disgracieuse, me dit qu'elle ne reviendra plus vue la façon dont j'ai parlé à Marina. Je suis surpris, n'ayant pas dépassé les bornes et étant resté dans le registre de la plaisanterie, d'autant que l'attitude de ma fille m'y encourageait. C'était donc un piège (pour me faire chuter ?). Je le dis. Les ados ne répondent rien. Marina est toujours en bas. Je l'appelle en vain.
J'essaye de démonter ce piège...

Commentaires

Tandis que je note ce rêve, un voisin découpe du bois à la scie électrique..!

 


Nuit du 22 au 23/12/14

2.2 - Mère mortelle

Mardi 23 décembre 14, à 3h15 T.U.
(la Lune étant juste conjointe à Vénus, en 15°34' Capricorne, au carré du Dragon, 16°03' Balance/Bélier).

Je suis dans un combat au corps à corps avec ma mère. Elle est folle. Et destructrice. C'est un combat mortel.

Après un téléphone nocturne violent, je me rendors.

Me réveille par la suite. Je suis dans l'appartement familial. Je sens et comprends tout de suite qu'Elle est revenue et rôde dans les pièces. Je m'habille vite et légèrement (slip, tee-shirt), fonce dans le couloir : la voici.

L'attaque, désespérée, est immédiate. A un moment, je lui dis que cela doit cesser. C'est moi le plus fort dorénavant

 

Commentaires

Ces deux rêves me mettent en présence de ma fille d'abord, puis de ma mère...
Vu le sujet de l'incubation, on peut y lire une métaphore du rapport à la Terre & à la Nature.

Dans le premier, j'ai un rapport ludique avec ma fille; ce rapport a aussi quelque chose d'inconscient puisqu'il y a une sorte de piège... Et je descends, mais pas complètement jusqu'en bas. La fille brune et disgracieuse peut représenter un principe de réalité banale. La descente (la dégradation) du rapport à la Nature n'est pas totale. L'ensemble invitant à une plus grande conscientisation.
Dans le second rêve, le rapport n'a plus rien de ludique. C'est une lutte à mort. La mère (Nature) est devenue folle. Les habits légers illustrent-ils une forme de décroissance qui va permettre l'inversion des forces de destructions ? Cela doit cesser est une prise de conscience.

Je (l'Humain ?) suis le plus fort montre une certaine maitrise de la situation, in extremis, il faut bien le dire.
 

Email : trouvadour@marindecharette.com


Rêve précédent
Previous dream


Retour au sommaire
Back to summary


Rêve suivant
Next dream